20 rue des Marchands
  84014 AVIGNON CEDEX01

     Tél.: 04 90 85 39 38
     Fax : 04 90 86 37 31


Nous contacter






 

 


Le Panama est LE chapeau d'été de référence pour tout amateur de couvre-chef !



Sa couleur ivoire ou blanchie est déjà un réel plaisir pour l’œil. Sa texture
naturelle est un ravissement autant pour le regard qu'au toucher, parfois si proche du tissu qu'on en oublie qu'il est constitué uniquement de paille et entièrement réalisé à la main par les indiens d'Equateur (Amérique du Sud).

 

 

 

Si léger sur la tête, il offre un confort et une fraîcheur incomparable. Son odeur légère de souffre et de paille évoque ses origines et les rituels de sa fabrication.

La maison Mouret s'est spécialisée dans la vente du Panama depuis plusieurs années.

 

 

 

Monsieur Mouret se rend lui-même régulièrement en Equateur afin de s'imprégner de cette culture auprès des artisans de la région de Montecristi (Manabi) et sélectionne pour vous les plus beaux panamas du monde !

 

 

Panama Borsalino :
Borsalino est, en Europe, la marque la plus prestigieuse. Et pour cause, ses formes sont les plus belles, les plus racées, les plus nobles. Borsalino n'utilise que les plus belles matières, le poil de lièvre pour ses feutres et la paille de Montecristi (Ecuador) pour ses panama. Celui-ci, en paille blanchie, est d'une légèreté absolue. Sa forme est celle des plus beaux Borsalino et se passe de tout commentaire. Il est garni d'un gros grain de soie noir. (Attention, ce panama n'est pas pliable). Pour la petite histoire, c'est celui que Lionel Jospin a choisi lors de son passage dans notre boutique en Eté 99 ! Du 55 au 61 : à partir de 279,00 € TTC.



Colonial Montecristi :
Le tissage particulièrement fin (environ 3 mois de tissage à la main) de ce panama est de toute beauté. Sa forme coloniale avec son pli marqué sur la crête le destine à être plié
et roulé. Vendu avec sa boîte en balsa, ce chapeau d'une légèreté incomparable (60 grammes environ) est particulièrement apprécié des connaisseurs. Il est garni d'un gros grain marron. Son coloris naturel a été légèrement blanchi à la fumée de souffre selon la tradition. (Taille 57-59-61). de 300€ à 700€, prix approximatif, car chaque panama est unique (varie également selon le cours du Dollar).


Panama Cuenca :
Ce panama est en général celui avec lequel on s'initie. De tissage plutôt grossier, mais pas trop, de forme simple, il a toutes les qualités d'un vrai panama puisqu'il en est un ! Tissé également à la main (nécessite 4 à 5 jours de tissage), il attire le néophyte par son prix très léger : 65 € (S-M-L-XL). De texture souple, Garni d'un bandeau noir.

 

Panama Montecristi extra fino :
La maison Mouret étant spécialiste du panama, nous vous conseillons de contacter Monsieur Mouret (+33 4 90 85 39 38) pour tout achat de prestigieux panamas extra fino et Ultra Fino Il saura vous conseiller pour la forme qui vous convient le mieux, selon votre budget. De 750,00 € à 1200,00 € TTC.

© SARL MOURET

Possibilité de fournir des vrai panamas 1er prix en quantités


Pour vos achats en gros nous pouvons vous fournir
des Imitations de Panama (Tarif dégressif, Prix trés intéressants)
Possibilité de ruban personnalisé (coloris au choix):
texte, logo, marque, dessin....
devis gratuit sur demande


PANAMA VRAI/FAUX


LE PANAMA EST UNE FORME DE CHAPEAU

FAUX ! Le panama est une matière : c'est une fibre de jeunes pousses de palmiers (carludivia palmita) d'Equateur, dont on tire la paja toquilla. Il peut se décliner sous toutes les formes : Borsalino, planteur, colonial, western, etc... et également dans toutes les formes féminines : capelines, cloches... mais encore sous forme de casquette ou de visière. Il est surtout connu sous sa forme de chapeau d'homme.

LE PANAMA PROVIENT DU PAYS "PANAMA"
FAUX ! Le panama, comme son nom ne l'indique pas, provient exclusivement d'Equateur. A l'origine son nom est "sombrero fino de paja toquilla". Ce sont les ouvriers creusant le canal de Panama en 1881 qui, découvrant les qualités remarquables de ces chapeaux, l'ont popularisé aux Etats-Unis et en Europe. C'est ainsi qu'il fut improprement baptisé "panama hat", ce qui n'est pas du tout au goût des équatoriens qui continuent à l'appeler sombrero de paja toquilla, mais qui, devant l'irréversible appellation, consentent à parler de "panama" pour l'exportation.

LE VERITABLE PANAMA EST PLIABLE
VRAI ET FAUX ! Plus un panama est fin, mieux il peut se plier et se rouler. Un panama de paille grossière se casserait vite si on le pliait, mais il n'en resterait pas moins un véritable panama. D'autres part, certains panama sont apprêtés afin de conserver leur forme des années durant ; ceux-là ne sont absolument pas pliables et sont même cassants si on n'y prend garde. Le panama qui se plie doit être très fin (en général au-delà de 250,00 €), de préférence avec une forme coloniale (le pli est déjà marqué). Même un panama pliable ne doit pas être laissé plié ni roulé plus d'une semaine.

LE VRAI PANAMA EST CHER
FAUX ! Tous les prix sont possibles dans les vrais panama, ceux-ci varient selon la finesse de la paille. Plus un panama est grossier, plus vite il est tissé (environ 4 jours), moins il est cher. Les plus grossiers peuvent se vendre à partir de 65 euros, mais il est vrai que les plus fins des panamas (ceux qui proviennent de Montecristi) peuvent atteindre jusqu'à 890 euros et plus en boutique en Europe ou aux USA. Lorsqu'on sait qu'il faut environ 10 mois pour le tissage d'un seul de ces panamas super finos, cela n'est finalement pas si cher que ça !

LE PANAMA EST TISSE A LA MAIN
VRAI ! Le tissage est entièrement réalise à la main. C'est aussi avec leurs ongles que les tisseurs extraient les fibres des feuilles de palmiers séchées. Un chapeau est tissé par une seule personne, assise (à Cuenca) ou debout penchée sur son ouvrage (à Montecristi). Lorsque la base est prête, le chapeau est alors mené à une autre personne qui va terminer les bords, à la main toujours, c'est à dire l'arrêter selon un dernier tissage dit 'point de remate'.

LES PANAMA LES PLUS FINS SONT LES MONTECRISTI
VRAI ET FAUX ! S'il est vrai que d'une manière générale ce sont les montecristi qui sont les plus fins, les plus légers, qui ont le tissage le plus serré et le plus régulier, le terme "montecristi" désigne, outre la provenance, la façon de le tisser. Le point n'est pas le même qu'un cuenca, ou qu'un brisa. On peut donc trouver des montecristi plus grossiers que des cuenca fino, mais ce n'est pas fréquent.

CERTAINS PANAMA SONT IMPERMEABLES
VRAI ! Les Montecristi fino dont le tissage est très serré peuvent être imperméables s'ils ne sont pas apprêtés. Attention, tous les panama apprêtés se déforment à la pluie !

UN VRAI PANAMA N'EST PAS FRAGILE
VRAI ET FAUX ! En effet, le panama brut d'apprêt est souple voire pliable, il n'est donc pas sujet à se casser. Cependant, si on le plie trop souvent et sans délicate attention, celui-ci peut se fragiliser. D'autre part, plus un panama est apprêté, plus il devient cassant, notamment si on le pince pour le mettre et l'enlever.
Certaines précautions sont donc nécessaires pour conserver une longue vie à votre panama, notamment si celui-ci est apprété* :
1/ Ne pas le pincer (ou du moins ne pas exercer de pression) en le portant à votre tête, le prendre de préférence par le bord (nous avons mis au point un système qui permet de consolider votre panama en son point fragile, nous le réclamer avant tout achat).
2/ Penser à l'humidifier de temps en temps, en période sèche, avec un brumisateur.

IL EST TRES DIFFICILE DE RECONNAITRE UN VRAI PANAMA D'UN FAUX
FAUX ! Un vrai panama est tissé à la main, donc on peut voir au sommet de la calotte le début du tissage sous la forme d'une rosace (les imitations de panama n'ont pas cette rosace), d'autre part la plupart des imitations sont en cellulose, elles ne sentent pas la paille.

LE PANAMA EST UN OBJET DE LUXE
VRAI ET FAUX ! Les panama véritables démarrent à seulement 65 euros, mais il est vrai qu'un beau panama se décline à partir de 135 euros. S'il est considéré comme un article de luxe, cela tient plus à son prestige qu'à son prix. Porté par des personnalités du monde du spectacle (Mastroianni, Gabin, Noiret,...) ou de la politique (Roosevelt, Krouchtchev, Gustave V roi de Suède, Churchill,...), il a pu ainsi acquérir ses lettres de noblesse. D'autre part, les grands noms du monde du luxe ont mis leur griffe sur certains panamas (Lanvin, Hermes,Paul Newman...) et ont développé l'environnement luxueux de l'image du "panama hat". Mais si le panama est si prisé, c'est d'abord et avant tout parce qu'il s'agit d'un objet artisanal entièrement tissé à la main selon un rituel ancestral, dont la tradition est restée quasiment inchangée depuis son origine en 1630. Le panama est un chapeau qui a une histoire. Derrière chaque panama, il y a la sueur et le savoir-faire d'un homme ou d'une femme, il y a le soleil et la terre d'Equateur, la culture d'un pays, la fierté et la simplicité de ses artisans. Le panama est un chapeau qui a une âme !

 

 

* L'apprêt est un produit que l'on pose au pinceau sur certains panamas pour les rendre plus rigides afin que ceux-ci conservent leurs formes des années durant.